STELBEL

Tiré du mag | Interview d’Andrea Cimò de Stelbel

Quels que soient les matériaux ou les techniques qu’ils utilisent, les cadreurs qui travaillent sur mesure partagent un point commun : leur travail est un hommage à l’échange humain et aux traditions de l’artisanat, même lorsqu’ils utilisent les matériaux et les technologies les plus modernes. Nous sommes partis au Sud, en Italie plus précisément, pour découvrir Stelbel, la marque de cadres en acier basée à Curno. Après une petite plongée dans l’histoire de la marque, notre enthousiasme n’a fait que s’accroître, et s’est confirmé lors de notre rencontre avec Andrea Cimò, chef de produit chez Stelbel. 


Stelbel est un cadreur italien traditionnel connu pour son style, son histoire et son goût du détail. Quels sont les premiers éléments que vous prenez en compte quand vous créez un cadre ?  

« L’essentiel pour nous quand nous construisons un cadre, c’est de créer le vélo idéal. Le cadre est fait main et spécialement adapté à chaque cycliste, pour répondre à tous ses besoins. Nous garantissons que chaque cadre est conforme au savoir-faire artisanal Stelbel. »

Un client peut acheter un vélo sur mesure qui correspond aux modèles présentés sur votre site web. Est-ce que l’on peut modifier d’autres éléments à part la peinture du vélo ? 

« Oui, nos clients peuvent modifier la taille, la géométrie, les détails techniques, les accessoires… Tout est customisable. »  

Comment fonctionnez-vous lorsqu’un client a des demandes particulières ?

« Si un client recherche quelque chose de particulier, au-delà des modèles existants de notre catalogue, nous offrons un service de prototypage sur-mesure grâce à notre projet Officina Stelio Belletti. La seule contrainte est que les matériaux et la technique doivent respecter la tradition Stelbel : les cadres Stelbel sont faits avec des tubes en acier, en utilisant une technique de soudage TIG. »   

Pourquoi avez-vous décidé d’utiliser l’acier, comme un certain nombre d’autres cadreurs? 

« Nous sommes passionnés de cyclisme, de restauration de vélos et, dans une certaine mesure, d’histoire du vélo. Il est donc impensable pour nous que Stelbel ne reste pas fidèle à ses racines : construire des vélos légers et technologiquement performants. Nous ne savons pas travailler autrement. La marque Stelbel a toujours produit des cadres sur-mesure, dont chacun est unique et reconnaissable. Aujourd’hui encore, Stelio peut reconnaître chacun des cadres qu’il a construit, son propriétaire, les conversations qu’ils ont eu ensemble et l’utilisation qui a été faite du cadre. Il se souvient de toute la production de chacun des cadres qu’il a assemblé. Cette attention au moindre détail, et notre rapport avec chaque cycliste qui vient nous voir pour acheter un cadre sur-mesure, ne sont possible que grâce à la nature strictement artisanale du travail de l’acier. C’est un matériau vrai et fiable qui peut durer toute une vie, voire plus. »

Pour conquérir un nouveau fan, le premier « Wow! » est un moment très important. D’après vous, quel est le détail le plus caractéristique et le plus reconnaissable qui distingue un vélo Stelbel ? 

« Les cadres Stelbel ont toujours eu une élégance simple et épurée, et nous essayons de préserver cette esthétique dans tous nos modèles. Ces lignes pures, cette élégance simple et l’attention au moindre détail sont des caractéristiques que les gens remarquent immédiatement chez Stelbel, avant même de voir le nom de la marque sur le cadre. » 

La suite de l’interview est à découvrir dans le numéro 14 de Steel magazine.