Logo Parlee

Vidéo : Le Collectif Parlee

Pour son troisième épisode intitulé « La Cassure », le collectif Parlee continue sur sa trajectoire débutée au Canada il y a quelques mois : des textes poétiques touchants, faisant l’éloge de la bicyclette. Oui, le vélo crée définitivement du lien et agit comme vecteur de belles histoires.

Québecois, ces amis passionnés de cyclisme et ambassadeurs de la marque américaine Parlee Cycles cherchent à mettre en image et en mots ce qu’ils ressentent lors de leur entraînement. Leur websérie qui rassemble des comptes rendus de balades, d’histoires, est un concentré du bel esprit sportif, une ode à l’évasion et un hymne pour le cyclisme, dans un pays où on ne peut malheureusement rouler que six mois par an. Les commentaires des différents membres du collectif témoignent de leur motivation, de l’esprit convivial qui règne lors de leurs échappées et surtout de leur besoin vital de rouler en contemplant les somptueux paysages canadiens.

Collectif Parlee – La cassure from Thomas Rinfret on Vimeo.

Dans « La Cassure », les cyclistes de Parlee se rendent en Nouvelle-Angleterre (région de Boston) et honorent la mémoire de l’écrivain Jack Kerouac en roulant sur ses traces. Le collectif s’inspire des histoires personnelles de ses membres pour concevoir le scénario du court-métrage. Il raconte l’histoire de deux frères : l’un d’entre eux se rend à Boston pour puiser dans ses souvenirs d’enfance et dans la poésie de son mentor Kerouac. Le collectif Parlee y mêle également des images d’archives de courses locales pour célébrer l’aventure et le vélo. Une belle illustration de la philosophie cycliste et du rôle d’une telle passion pour rythmer et régler nos vies.