Quatre raisons de regarder le Tour cette année

Pour les GoPro

Initié sur la précédente édition, le partenariat avec le fabricant de caméras embarquées est reconduit cette année. Huit vélos en seront équipés et une retransmission live est prévue pour la deuxième étape. De quoi satisfaire le désir croissant des organisateurs et des téléspectateurs pour le spectacle.

Parce qu’Eric Fottorino est le nouveau commentateur du patrimoine

eric fottorino

L’ancien directeur de la rédaction du journal Le Monde, auteur du Petit éloge de la bicyclette (2007) et du Petit éloge du Tour de France (2013) remplace Jean-Paul Ollivier, l’historien de la Grande Boucle. Une passation entre deux fondus de vélos, qu’Eric Fottorino tâchera d’honorer tout en traçant son propre sillon : « Je ne vais pas m’amuser à essayer de faire pareil car je me planterais », a-t-il prévenu.

Parce que la première semaine sera décisive et rythmée

LC-TourFrance2015-V2_lacroix_moyen

esp

Un contre-la-montre dans les rues tortueuses d’Utrecht pour commencer, le mur de Huy le troisième jour, l’habituel lieu d’arrivée de la Flèche wallonne, avec des portions pouvant atteindre 20%, les pavés du Nord pour la 4e étape… La première semaine soporifique à laquelle nous avait habitués ASO n’aura pas lieu cette année, au contraire, elle s’annonce mouvementée. « On va un peu compter sur notre bonne étoile pour rester sur le vélo, avoue le Français Romain Bardet. Il y a des chances que l’un des quatre gros perde le Tour dès la première semaine. » On se rappelle que l’an passé le Tour s’était joué au cours des cinq premiers jours avec l’abandon de Froome et de Contador. A suivre donc.

Parce que le Tour accueille pour la première fois une équipe africaine 

mtnkhubeka-592x296-1435849919

MTN Qhubeka n’a pas l’intention de rivaliser avec les big four, à savoir Sky, Movistar, Tinkoff-Saxo et Astana. Mais elle peut compter sur des coureurs athlétiques capables de créer la surprise et de belles échappées. C’est le cas de l’érythréen Daniel Teklehaimanot, meilleur grimpeur sur le Dauphiné, ou de Louis Mentjes, l’actuel champion d’Afrique qui s’est aussi fait remarquer sur les étapes de montagne le mois passé.