Fix the Iceland- beauté hostile

Sur conseil de Bertrand Trichet, on est allé regarder Fix The Iceland, un traversée de l’Islande en fixed gear projetée au Bicycle film Festival, et on l’avoue, on l’avait un peu manquée.

Bertrand nous disait que cette vidéo sortait du lot, et il a bien raison. La scène d’intro bouscule les codes du genre, à vrai dire, on n’avait encore jamais vu ce type de montage dans une vidéo de cyclisme. Quand l’abstraction de la nature rencontre des extraits de caméra embarquée, le tout appuyé par une bande sonore expérimentale, sombre et ventée.Très beau.

A propos de Fice The Iceland : clairement pas le genre de vidéo avec des hôtesses et du champagne. Les deux riders tchèques affrontent littéralement la nature qui ne leur laisse pas de répit.  Le vent omniprésent, les orages, les nuits glacées. On doit reconnaître que l’ambiance n’est pas à la fête, voire un peu moribonde, mais malgré tout Fix The Iceland fascine, en partie grâce à ces deux personnages, bien décidés à en découdre, mais aussi pour ses prises de vue spleenétiques dominées par les teintes froides. La bière devait avoir un autre goût.