Café du Cycliste PE 15

Café du cycliste | Printemps été 2015

Pensée en 2008 au cours d’une sortie sur les hauteurs de Nice, alors que le cyclisme outdoor érigé en mode de vie était encore balbutiant, la marque tricolore Café du Cycliste semble bien partie pour s’installer durablement sur les épaules des cyclistes en quête d’un vestiaire sobre et élégant. Depuis, la marque a tracé un sillon bien à elle, gagnant en maturité et en précision à chaque saison, s’affirmant ainsi comme une marque pérenne sur le marché des vêtements de cyclisme alliant esprit outdoor, technicité et ce je ne sais quoi à la française.

Inspirée par les montagnes environnantes, les routes pittoresques et l’azur de la Riviera, Café du Cycliste revendique un savoir-vivre très français, un mode de vie façonné par l’évasion, les villages aux facades sableuses croisés au détour du Col de la Madone, bordé par les ifs méditerranéens.

Les cuissards sont sans aucun doute l’une des pièces fortes de la marque niçoise, comme le modèle Antoinette qui intègre un maillot de corps en mesh, idéal pour grimper maillot au vent. Le maillot de corps a fière allure avec ses rayures en hommage aux maillots de bain portés sur la Riviera dans les années 20. Compter 180€ pour le cuissard qui intègre une peau triple couche CYTEC, l’un des meilleurs fabricants sur le marché.

Les jerseys mérino retiennent également notre attention, à l’image du modèle Violette. Anti-odeur et particulièrement douce, la laine mérino est un alternative confortable aux traditionnels lycra. Compter 125€ pour le maillot Violette décliné du vert laurier, au rouge framboise

1429233584271-cfcmgfom4f1n-700-80551d596aec0b6551d5a4381b83551d5a596b33e551c16239daef551d599467cabhome-banner_07