Michal Kollbek ride la ligne blanche

Le champion de DH Michal Kollbek s’est payé une petite frayeur en ridant ce week-end la falaise Sedona aux Etats-Unis, avec sa vertigineuse ligne blanche. Filmé depuis un drone, le cycliste professionnel a déclaré que c’était l’une des choses les plus effrayantes qu’il ait réalisé à ce jour, ou quand la technique rencontre le mental.

Le cycliste confie au Huffington  : « S’approprier ce spot était avant tout mental », assure-t-il. « J’étais serein avec mes compétences, je savais que pouvais le faire. La solution était d’évacuer les idées effrayantes portant sur le danger potentiel. Je me suis donc focalisé sur la piste et non sur l’environnement terrifiant qui m’entourait »