Ride de jour

After The Smoke – One in a million

L’hiver se termine peu à peu, les riders bourgeonnent et les textiles fondent comme neige au soleil. Lundi matin, l’envie de rester avec ta douce ne résiste pas longtemps à celle de retrouver la complicité avec ton cadre, qui lui aussi à des sentiments.
Une ride lente, douce, presque charnelle. Il te manquait, émotions et réciprocité. Les retrouvailles sont forcément torrides, flashs subliminales et réminiscences adolescentes. Un beat codéiné qui réconcilie ton hémisphère droit avec ton hémisphère gauche. Filtre violet sur ta vision, tu prends ton temps car tu sais désormais que vous ne vous quitterez plus pendant 6mois, au moins.

Guillaume Le Donche