G-SHOE-feature

Roule ma poule

Non ma fille tu n’iras point danser, tu n’auras point mal aux pieds.
Vous êtes vous déjà demandé combien d’accidents de la route ont pour cause le matage insistant de poulettes savoureusement couchées sur leur guidon ? Je n’oserais compter, et heureusement ils sont souvent sans gravité.

lls se sont tous gentiment farci une camionnette ou ont manqué plus d’une fois d’expulser canins et anciens (paix à leurs âmes) dans la haie… et mine de rien, on aime ça, nous femelles, on se gausse et on en rajoute. Centimètre par centimètre on calcule, on cumule, et rien ne peut nous arrêter. Sexy High Heels ou hottie High Top…? Le choix est fait, même s’il faut l’assumer et en tirer conclusions, ampoules et Compeed à profusion.

Tandis que certaines persistent et restent persuadées que la sortie vélib du dimanche c’est panoplie combishort et «écrases-crottes», d’autres enfourchent leur charmante bicyclette et filent au gré du vent, flat sandals, white T-Shirt & jupe en Liberty…

La différence ? Celles-ci ont tout donné la veille, elles ont gagné le gros lot et pas à coup de gros lolos. Si aucune d’elle ne brunche seule en ce jour du Seigneur, c’est pour une seule et unique raison, quand la nuit est tombée il y a encore quelques heures, elles ont choisi coûte que coûte le stratagème «Diva» : plus court tu meurs, plus «escarpinée» quelle terreur, tu rouleras même si tu en pleures.

C’est à deux ou à trois mais jamais plus que les membres de l’équipe féminine française de Course aux mignons appliquent en canon une dernière couche de «rouge auto». Dégainant le passe navigo et s’emparant de la fameuse monture à deux roues, c’est toute une parade qui est mise en scène : orteils compressés et mollet bien effilé, la roue tourne et le muscle se tend, avant d’aller danser, avant d’aller chasser.

Celles-là avouons-le, on les a toutes détestées un jour. On a toutes rêvé le même effet fuselé, la fausse pudeur d’un entrejambe quasi dévoilé et la jupe, cette jupe que tout mâle normalement constitué aimerait voir soudainement et sans explication prendre quelques centimètres pour mieux se prendre dans les rayons.

Avant-(Après?) elles auront joué la carte sport. C’est samedi soir, certaines auront tout gagné, d’autres se réveilleront avec quelques remords aux pieds.

Texte : Héléne Tournesac

Photo : Jean Pacôme Dedieu