tez-credits

Tez en lumière

Lorsque Coline Madec réalisatrice du documentaire « Le vélo de papi fait de la résistance », nous a proposée l’interview du célèbre beat-boxer français TEZ , qui avait aussi réalisé le son de ce même documentaire. La réponse de notre rédacteur en chef Marc Sich fut instantanée « Banco ! Ce mec est un phénomène ».

Le mot d’ordre de Steel est de créer des photos originales, mêlant influences et produits tant modes que cyclistes. Connu pour son jeu de scène impeccable, et ses tenues et lunettes « lumineuses », note soucis était de trouver un rapprochement entre sa technologie, son personnage et le vélo. « Et si on jouait avec l’éclairage précisément ?», « Et si on faisait ça avec des lampes de vélo ?! »
Marc à d’emblée proposé à la célèbre marque Australienne de lampe Knog de participé à ce shoot. Le concept était simple : N’utiliser que les Knog pour éclairer notre sujet.

Le style de photo fut assez précis. Une ambiance sombre, un stylisme élégant composé d’ensembles noirs aux coupes rectilignes, soigneusement sélectionnés par Clémence Cahu. Le photographe Keffer fut commandité pour cette tache, spécialiste de ce type d’ambiance. Le résultat fut à la hauteur de nos espérances. Qui aurait cru qu’avec de simples lampes à vélo, on pouvait créer une telle ambiance ?