steel04

Steel #04 !

(C : 60 ; M : 0 ; J : 100 ; N : 0) Le vert habille notre couverture cette fois-ci. Et pourquoi pas ? Celui-ci se marie si bien au noir. La question serait pourquoi ? Peut-être serait-ce la couleur d’un vélo qu’on aurait vu, voire testé ? Alors peut-être pour sa symbolique ? Espoir, hasard, croissance…D’autres significations existent, gardons les meilleures. Ou peut-être parce qu’il s’accorde bien avec le magenta du Steel 03, une fois rangés à côté ? Ou les paysages verdoyants du Nigéria (après saison des pluies). Allez savoir.

Un an déjà, quatre numéros et tant de pages créées par notre petite équipe, enrichie par le talent de nos intervenants et motivée par les critiques. Chapeau bas les amis, ces 114 pages sont le fruit de notre passion, de notre amitié et représente le début d’une aventure qui se construit de jour en jour. Steel est un magazine traitant du vélo certes, mais c’est également Le vélo qui nous a réunis. Alors, chapeau bas au cyclisme également !

Qu’on se le dise, la mode est l’une des originalités de Steel dans cet univers vaste de l’art de vivre le vélo. L’industrie du cycle et de la mode évoluent. Toutes deux s’influencent, il se pourrait bien que Steel s’y concentre davantage. Il est navrant de constater que le cycliste urbain aujourd’hui, hormis un coursier, se déplace sous-équipé et/ou avec des habits inappropriés. Alors qu’il existe un marché encore méconnu du grand public. Notre tâche, si vous le permettez, sera de vous en informer.

Aussi, le vélo, on en fait une affaire personnelle, pour cette raison nous tenions à mettre ses acteurs en avant. Car, derrière un vélo, un produit, ou un concept, se cache une personne. Et très souvent il pratique le vélo. Bingo ! L’idée nous est venue de titrer nos articles d’après leurs prénoms. Une affaire personnelle, vous dites ?

Découvrez Steel #04