Ride agressive

LFO – FREAK

Là, on touche à un monument, rien de moins pour te rendre plus rapide, te pousser dans tes retranchements à la limite de l’inconscience.
Une rafle électronique violente, un psychotrope qui bannit toute émotion se rapprochant de près ou de loin à la peur.
Tu ne slalomes plus entre les voitures, tu les survoles dans une montée psychédélique, tes jambes ne t’appartiennent plus, elles sont guidées machinalement par la puissance du beat, le moindre faisceau de tes veines se gonfle, des muscles qui t’étaient jusque là inconnus explosent aux rythmes du synthé.
Tes mouvements ne répondent plus qu’au vocal robotique, ton seul maître, ton prophète.
Tu pédales encore et encore, jusqu’à la mort.

Guillaume Le Donche